Des technologies propres et innovantes au service de l'industrie

La maîtrise des environnements confinés /

Contexte


Les technologies de la maîtrise de la contamination ont pour dénominateur commun la réalisation d’un confinement qui se décline selon les industries concernées. On peut notamment citer les salles propres, les salles blanches, les flux laminaires verticaux, les isolateurs, les boites à gants…
Aujourd’hui ces technologies s’imposent à différents niveaux d’exigence dans des industries à forte valeur ajoutée, telles la santé, la micro-nanotechnologie et le nucléaire.

Elles répondent :

 
  • à des contraintes de sécurité, de conformité réglementaire et d’innocuité des produits,
  • à des impératifs de protection des individus et de l’environnement de certaines contaminations microbiologiques, chimiques, moléculaires ou particulaires.
 
L'apparition de nouveaux besoins liés à la fabrication en ultra propreté de semi-conducteurs, à l’expansion des nano matériaux et à la manipulation d’OGM, rendent incontournables des progrès technologiques majeurs pour répondre à ces marchés émergents.
Le tissu des TPE et PME, fournisseurs de produits et services dans ce domaine, est très important sur le territoire du pôle et s’appuie sur de nombreux acteurs référents de la recherche et de l’industrie.

Enjeux et marchés


Les enjeux de marchés visés par le pôle sont pluriels et correspondent aux nombreuses techniques mises en œuvre dans le travail en milieu confiné. On peut citer à titre d’exemples :
  • Le marché des Equipements de Protection Individuelle,
  • Le marché de la robotique miniaturisée en milieu hostile,
  • La conception d’enceintes de confinement, de salles propres, de salles blanches et de boîtes à Gants,
  • Le développement des techniques de filtration de très haute efficacité décolmatables et régénérables,
  • Les technologies de la métrologie et du contrôle de mesure environnemental,

Les résultats des études de marché réalisées à la demande de TEKH!N, en 2007, par HEC Junior Entreprise, et en 2008 par l’ADIT (étude CeSAAr) ont permis d’identifier les marchés émergents et l’apparition des nouveaux besoins tels que :
  • L’obligation d’un confinement plus poussé pour les entreprises manipulant et incorporant des nanomatériaux dans leurs produits,
  • Le développement du photovoltaïque,
  • les nouvelles technologies de traitements de surface dans les métiers de la mécanique, confrontés aux contraintes d’ultra propreté.
 
TEKH!N est une association créée en juin 2007, ayant pour objet la mutualisation, le développement, l’amélioration et la diffusion des compétences, techniques, méthodes et outils qui interviennent dans le champ du travail en milieu confiné.
Le projet technologique et humain de TEKH!N a été labellisé par Trimatec, en novembre 2006.

L’objectif de ce projet est de fédérer un ensemble de compétences universitaires et industrielles cohérent pour disposer d’un centre spécialisé dans la maîtrise du travail en milieu confiné, autour de 3 axes :

- le développement d’outils spécialisés, de procédés d’intervention in situ, de nouveaux matériaux techniques apportant aux intervenants un gain significatif en termes d’ergonomie, de sécurité et de précision,
- l’élaboration et la dispense de formations destinées aux intervenants en milieu industriel ou inscrites dans un cursus universitaire spécialisé,
- la fourniture de prestations de conseil et d’expertise en soutien aux industriels.